compositeS

Les matériaux composites peuvent être un assemblage de matériaux très variés.Ici nous nous intéressons aux matériaux composites réalisés à base de résine époxy.

 

La résine polyester n'est pas utilisée dans le cadre de cette fabrication aéronautique, car ces qualités mécaniques ne sont pas suffisantes pour le résultat recherché.Cette résine demeure, cependant, un produit intéressant pour d'autres projets que celui-ci.

 

Le mélange résine époxy est obtenu en assemblant deux composants : la résine et le durcisseur.

 

Il existe aujourd'hui une grande variété de résines époxy et de durcisseurs.Le choix se fait en fonction des résultats mécaniques recherchés, de l'utilisation que l'on veut en faire (collage, stratification, fabrication de pièces composites..) et des conditions d'emploi (température, hygrométrie..).Avec les demandes spécifiques de certains professionnels (course nautique type Vendée Globe), on trouve même de la résine époxy qui polymérise dans l'eau salée..

 

 

Le second matériau ajouté à la résine époxy pour faire du composite sera tantôt le bois lui-même, tantôt de la fibre (verre, kevlar ou carbone), voir les trois ensemble.

Le Collage

Pour le collage, le mélange époxy est associé à une charge (sous forme de poudre) qui permet d'épaissir le mélange tout en augmentant ses qualités mécaniques.

  

De la consistance du yaourt liquide pour un collage à celle de la pâte à tartiner pour réaliser un congé époxy, tout est possible et à réaliser selon ce qu'on recherche. Tout ceci est bien expliqué dans les documents en téléchargement de certains fabricants : SICOMIN et WEST SYSTEM

L'imprégnation et la stratification

L'imprégnation consiste à saturer le bois (souvent du contreplaqué) de résine époxy, ainsi le bois devient plus résistant. Pour permettre à la résine époxy de s'infiltrer dans le bois, elle doit être diluée avec 30% d'acétone (certaines résines époxy ont des diluants spécifiques pour l'imprégnation). Une imprégnation bien faite se fait en deux couches.

L’imprégnation peut être utile également dans le cadre du collage ou de la stratification, pour permettre une bonne accroche.

 

La stratification consiste à draper un matériau (exemple contreplaqué) d'une fibre. Deux méthodes:

- Soit on imprègne le contreplaqué et on pose ensuite la fibre (stratification humide).

- Soit on pose la fibre sur le support en premier, puis on étale la résine époxy ensuite (stratification sèche).

 

Lors de la stratification, on doit bien veiller à chasser les bulles d'air prisonnières du tissu, et à la présence uniforme de résine.Ce n'est pas toujours très simple, un local trop chaud, des tissus qui se drapent, et vous voila à chasser la bulle comme en parapente, mais là ça énerve..

Fabrication de pièces moulées composites

Les pièces moulées composites s'obtiennent par un empilement de fibres/tissus (verre, carbone kevlar) sur ou dans un moule (selon qu'il s'agit d'un moule mâle ou femelle), et solidariser entre elles grâce à la résine époxy.

Pour améliorer le placage des fibres entre elles, tout en limitant la quantité de résine utilisée (et donc de poids final de la pièce), il est possible d'utiliser la technique du vide d'air.

Il est également possible d'injecter directement la résine dans le sac de vide d'air, c'est alors la technique de l'infusion.

  

 

Les fibres ont des caractéristiques différentes selon leur nature (verre, carbone, kévlar), leur tissage (sergé,satin, uni/bidirectionnel..).

 

Je vous renvoie sur cet excellent site qui explique tout cela et bien d'autres choses concernant les composites.


LAME DE TRAIN PRINCIPAL


SIEGES


CAPOTS MOTEUR


CÔNE et PLATEAU d'HELICE