Fuselage de la gazaile


Le fuselage de la gazaile est en bois composite (contreplaqué, pin d'Oregon, résine époxy, charge microballon).

L’emploi de la résine époxy dans une construction bois améliore considérablement les qualités mécaniques de ce dernier.

Pour ceux qui connaissent le milieu de la construction navale, la révolution de ces dernières années dans ce domaine a été les systèmes époxy.

Dans les années 70, les constructions contreplaquées de plaisance bénéficiaient de jolis coups de crayon de leurs architectes (Herbulot, Harlé, Constantini), mais les modes de construction n’étaient pas techniquement à la hauteur (mauvaise qualité de contreplaqué, colle urée-formaldéhyde, peinture à volets...).

Aujourd’hui les systèmes époxy ont remis ce mode de construction au goût du jour. La résine époxy sature le bois ce qui permet de le rendre imputrescible tout en améliorant ses qualités mécaniques, la stratification d’une peau extérieure le protège de l’usure du temps et du poinçonnement, enfin les peintures externes sont de bien meilleure qualité.Certaines fois, l'ossature bois a été supprimée au profit de congés époxy. On entend parfois dire que le CP Epoxy, c’est le sandwich composite du pauvre, car l’âme est en contreplaqué et non pas en mousse structurelle, ce qui rend ce mode de construction plus abordable.

 

La Gazaile bénéficie de ces avancées techniques.

 

Le fuselage se construit comme une coque de bateau à l'envers (pour sa partie basse), autour de cadres (de C0 à C10) et autour de quatre lisses en lamellé-collé (ce qui en fait notamment sa solidité).

Ce mode de construction diffère des constructions classiques pour lesquelles il est nécessaire de construire les flancs du fuselage (baguettes pin d’Oregon avec goussets...), pour ensuite les "plaquer" sur l'ossature des cadres.

 

La partie basse est ensuite retournée, les cintres sont alors collés, ce qui donne la forme arrondie de la partie haute.

 

Ensuite, l’ensemble du fuselage est recouvert de CP allant de 1.6 à 2.5 mm selon leur emplacement.

 

Les arrondis des angles du fuselage sont obtenus avec de la mousse type Styrodur mis en forme.

 

L’ensemble du fuselage est stratifié avec un sergé de fibre de verre de 106 gr/m² imprégné de résine époxy.

 

 


FABRICATION DES CADRES


FABRICATION DES CINTRES