Pare-feu ou C0

La pare-feu est le cadre sur lequel se fixe le moteur (le GMP Groupe MotoPropulseur).

 

Il est constitué d'une pièce en CP de 15 mm évidée.Les points d'ancrage du moteur se font à travers la pare-feu (via des pièces métalliques fixées sur les lisses).Les efforts de traction se font essentiellement sur les lisses.La pare-feu, quant à elle, subit principalement des efforts de compression ( elle ferme l'avant du fuselage).C'est pourquoi les évidements sont comblés par de la mousse PVC Réticulé (ici du KLEGECELL, il s'agit de l’appellation commerciale, cette mousse porte d'autres noms selon les fabricants).

 

La mousse est collée et "mastiquée" avec de la résine chargée, afin qu"elle ne s'imprègne pas trop de résine au collage.

 

La cloison est terminée avec un placage des deux côtés d'un CP de 2 mm. Les deux faces sont collées en croisant les plis (un vertical au cadre et l'autre horizontal), afin d'augmenter la résistance


C1 à C5

Ces cadres sont constitués dans les angles inférieurs de pièces en CP de 18 mm d'épaisseur et de baguettes de Pin d'Orégon (disposés selon les efforts que doivent  subir les cadres).

 

Chaque cadre est ensuite plaqué du CP de 2 mm (fils croisés) et imprégnés à l'époxy ( à l’intérieur des cadres).

 


C6 à C10

Ces cadres se trouvent à l’arrière du fuselage (derrière le centre de gravité), ils travaillent différemment et doivent être plus légers.Le poids derrière le centre de gravité se paye cher !

 

C'est pourquoi ils sont constitués d'un unique placage de CP de 2 mm et de baguettes de Pin d'Orégon.

 

Les baguettes de pin d'Oregon sont chanfreinées pour gratter un peu de poids.

 



J’ai utilisé un gabarit pour vérifier l’ensemble de mes cadres, qui ont tous le même angle et la même longueur du pan coupé sur la totalité du fuselage.